Une histoire familiale et des objectifs d’autonomie !

Une plantation rustique

L’agriculture devrait être la première activité de santé. Le paysan doit précéder le médecin,  (Citation de Pierre Rabhi n° 149265)

Nous avons hérité de nos ancêtres d’une petite plantation préservée de tout produit phytosanitaire, nous souhaitons la développer et la transmettre à nos enfants.

Voici une chronologie qui relate notre histoire familiale (en tout cas sur le volet agricole) :

Entre 1800 et 1950 :

 successivement mes ancêtres ont introduit des arbres à la plantation et ont toujours travaillé la terre de père en fils jusqu’à mon père. Je n’ai pas connu mon grand-père car il est décédé dans les années 50 et moi je suis venu au monde quelques décennies après ! Cependant on raconte que ce fut un éleveur de zébu et de cabri.

Les années 1960 : 

mon père a introduit la culture des plantes à parfum, aromatiques et médicinales sur trois ilots, sur une surface de trois hectares en tous. Vers les années 2000, il s’est lancé également dans la culture de la vanille et a vécu dignement de son activité jusqu’à la fin de sa vie (paix à son âme).

Les années 2000 : 

j’ai commencé à travailler avec mon père. Il m’a appris le métier de producteurs de fleurs, de plantes aromatiques et de distillateurs. Ayant une âme de commerciale, très vite j’ai développé des circuits courts de commercialisation. L’entreprise familiale s’est émancipée des courtiers traditionnels car ils sont devenus un peu trop asphyxiants (ce thème sera développé dans un article prochainement) !

Les années 2010, nous avons créé l’entreprise AROmaoré (une société commerciale et une marque ambassadeur de nos activités). Dans un premier temps cette aventure fut un succès national !

En 2011 :

AROmaoré fut récompensé lauréat de dynamique rurale au niveau régional, puis national lors d’un concours de création d’entreprise avec le réseau BGE. En effet, la société était parvenue à travailler avec plus de 120 artisans venant de tous les coins de l’île, à créer la première ligne de produit cosmétique de Mayotte et à recevoir  plus de 1200 visiteurs par an à la plantation !

En 2015 :

 nous avons obtenu une deuxième récompense nationale, celle du développement durable (vote réalisé sur les réseaux sociaux avec les réseaux ADIE).

Entre 2014 et 2016 : l’histoire est trop belle pour bien finir. Eh oui, je suis tombé dans une dépression et tous se sont effondrés comme un château de cartes !! Un peu dur a avouer mais c’est bien la vérité. Si vous voulez en savoir plus sur le sujet dites-le moi sur  un commentaire (en bas de cette page), je vous consacrerai un article détaillé sur le sujet ?

Aujourd’hui :

après une pause bien méritée de deux ans (2017 et 2018). Je reprends les activités… Sauf que cette fois-ci  j’ai choisi de m’attaquer à la vente en ligne. Donc me voilà, je compte sur votre fidélité  pour réussir ma réinstallation !

Qui dit réinstallation, dit des projets ! 

Voici la liste des objectifs a réalisé d’ici 2022.

Objectif 1 : développer la vente en ligne des produits de la plantation et automatiser l’intégralité des réservations

Objectif 2 : relancer  les soirées contes traditionnelles

Objectif 3 : aménager un circuit des plantes de notre jardin et l’ouvrir en visite libre au public

Objectif 4 : construire une boutique et un atelier épice à la plantation

Objectif 5 : faire régulièrement des vidéos sur les plantes de notre jardin et leurs vertus

Ben voilà, j’ai raconté ma  vie c’est-ce qu’on fait en général sur les blogs, n’est-ce pas ?

Sur ceux, je vous souhaite de passer des moments sauvagement aromatiques et vous dis à bientôt !

Bien à vous.

Hassani SOULAIMANA, producteur de plantes à parfum, aromatiques et médicinales.

 

Nous cultivons nos terres en agro-foresterie, en permaculture et par le système de culture en étage depuis maintenant sept générations !

Ou Appeler au 0639 23 94 07

1 réflexion sur “PREAMBULE”

  1. Une belle journée avec Hassanni et Natjma. Un accueil chaleureux, suivi d’un moment détente très convivial et relaxant, finalisé par un repas varié.
    Une expérience qui a su développer tous nos sens tant le visuel par le cadre, que le toucher par les techniques de bien être mahoraises, que l’odorat et le goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *